Top
Acheter son premier appartement : 3 conseils de pro ! - simplement•maison
fade
4576
post-template-default,single,single-post,postid-4576,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow-ver-1.3.7,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
acheter son premier appartement

Acheter son premier appartement : 3 conseils de pro !

Acheter son premier appartement ou sa première maison… Quelle étape dans une vie !

 

Nous avons rencontré Vincent, courtier en crédit immobilier et nous lui avons posé 3 questions essentielles à se poser pour un premier achat immobilier réussi.

Voici ses réponses :

 

Acheter seul(e) ou en couple ?

C’est vous qui décidez ! Tout est possible et mon conseil sera le même pour une personne qui achète seule ou un couple qui fait l’acquisition de son logement :

Bien bâtir votre dossier de prêt immobilier et comprendre tous les enjeux de l’assurance de prêt !

 

Un dossier de prêt bien préparé vous aidera à obtenir de meilleures conditions pour votre crédit immobilier.

 

Être deux, c’est éventuellement bénéficier de ressources plus importantes, voire d’un apport plus conséquent. Mais attention, vous devez prendre conscience de l’importance de comptes bien tenus. Cela veut dire pas de découvert ces derniers mois, une épargne, même minime engagée dès que vous le pouvez, etc. Et cela vaut pour les deux co-emprunteurs si vous achetez en couple !

 

Concernant l’assurance de prêt, c’est un point primordial à prendre en compte. Elle est exigée par tous les organismes de prêt (même si légalement elle n’est pas obligatoire). Elle protège la banque qui vous prête l’argent bien entendu mais surtout elle vous protège en cas d’accident de la vie ou de perte d’emploi par exemple…

 

Si vous voulez en savoir plus, j’en parle dans cet article.

 

 

Avec ou sans apport ?

Même si l’apport facilite la confiance que les banques accordent à voter dossier de prêt immobilier, il est possible d’acheter sans apport à des taux très bas.

Bien entendu, idéalement, il est conseillé de détenir un apport équivalent à ce que l’on appelle “les frais de notaire”.

 

 

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les banques sont souvent réticentes à vous prêter un montant supérieur à la valeur du bien acheté.

Bon à savoir également, des dispositifs peuvent vous permettre d’emprunter sans apport à de bonnes conditions : le PTZ  par exemple vous offre la possibilité, sous certaines conditions, de commencer à rembourser 15 ans après la signature d’achat. Mais il existe plein d’autres dispositifs et c’est le courtier en crédit immobilier qui vous renseignera le plus précisément.

 

Dans le neuf ou dans l’ancien ?

Comme nous venons de le voir, le neuf présente l’avantage de “frais de notaire” réduits… Mais ce n’est pas tout : on peut acquérir un bien neuf en profitant d’une TVA réduite à 5,5 %.

Cela dit, acheter son premier bien immobilier dans l’ancien est tout à fait possible, d’autant que des projets de dispositifs en faveur de l’ancien se dessinent pour 2019…

 
 

En conclusion : lancez-vous !

Chez Simplement•Maison, nous avons à coeur de répondre à toutes vos questions sur la maison, n’hésitez pas à consulter notre rubrique immobilier pour tout savoir et à nous contacter pour nous faire part des sujets qui vous intéressent !

Hélène BEL

Je suis une touche à tout avec comme terrains favoris le social media, la décoration et la rédaction web. J'assure la direction éditoriale et la gestion des partenariats pour Simplement•Maison.

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.