Top
Assurance de prêt immobilier : zoom sur 5 idées reçues – simplement•maison
fade
4850
post-template-default,single,single-post,postid-4850,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow-ver-1.3.7,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
changer assurance de pret immobilier

Assurance de prêt immobilier : zoom sur 5 idées reçues

L’assurance de prêt immobilier est une composante non négligeable de votre projet immobilier. En effet, elle représente un coût important et doit être adaptée à votre situation.

 
Mal connue, l’assurance de prêt est parfois victime d’idées reçues. Voici les 5 plus répandues.
 
 

#1 L’assurance de prêt est obligatoire

Cela va vous surprendre, mais c’est faux ! En effet, l’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire « sur le papier ». Toutefois, dans les faits, les banques et/ou organismes prêteurs la réclament. D’ailleurs, vous avez tout intérêt à y souscrire…
 

« L’assurance de prêt protège la banque mais également l’emprunteur. Elle vous couvre et prend en charge, en totalité ou en partie, vos mensualités en cas de décès, d’incapacité, d’invalidité ou de perte d’emploi par exemple. C’est une sécurité pour tous. » Précise Franck Corroyez du cabinet de courtage Avicap

 
Il est donc important de bien s’assurer en fonction de sa situation personnelle mais également en fonction de la façon dont est réparti le financement de son bien immobilier (avec ou sans co-emprunteur par exemple).
 
 

#2 On peut changer d’assurance de prêt immobilier quand on veut

Pas tout à fait.
La loi Hamon vous autorise à en changer dans l’année qui suit la souscription de votre crédit avec un préavis d’un mois.
La loi Bourquin, elle, permet aux détenteurs d’un crédit immobilier de changer d’assurance de prêt immobilier chaque année à la date anniversaire du crédit immobilier avec un préavis de deux mois.
 

Changer d’assurance de prêt est donc possible tout au long de la durée du crédit immobilier mais à des dates et avec des conditions précises.

 

Notez bien qu’un délai de préavis est nécessaire. Vous devez informer l’organisme qui assure votre prêt immobilier dans un délai d’un mois la première année, au plus tard deux mois avant la date anniversaire du contrat si celui-ci a plus d’un an

 
 

 
 

#3 Changer d’assurance de prêt immobilier est compliqué

Dans l’absolu, non. Il faut toutefois respecter quelques règles simples, notamment :
 
– Respecter le délai de préavis comme nous venons de l’aborder,

– Présenter à l’organisme d’assurance de prêt un contrat présentant a minima les mêmes garanties.

En effet, c’est la raison principale pour laquelle votre demande de délégation d’assurance de prêt peut être refusée.
 

« Les banques peuvent fournir aux emprunteurs une liste des critères que le contrat de délégation devra contenir. Il appartiendra ensuite au détenteur du crédit de trouver une assurance présentant des garanties au moins équivalentes. Bien entendu, l’idée est de trouver un nouveau contrat d’assurance de prêt qui couvre mieux et pour moins cher ! » ajoute Franck Corroyez.

 
 

#4 La délégation d’assurance de prêt est plutôt favorable aux crédits récents

Oui et non. En fait, chaque situation doit être envisagée au cas par cas.
 
D’une part, parce que le montant de l’assurance de prêt peut évoluer au fil de la durée du crédit (vous remboursez plus d’assurance en début de prêt et plus de capital en fin de prêt par exemple).
 
D’autre part, parce que votre situation peut avoir évolué : vous avez arrêté de fumer depuis au moins deux ans ? Félicitations ! Mais surtout, cela peut influer sur le tarif de votre assurance de prêt : risque diminué = tarif diminué.
Ce n’est qu’un exemple, toute situation doit être étudiée au cas par cas…
 
Dans tous les cas, les emprunteurs qui envisagent la délégation de prêt immobilier ont tout intérêt à faire appel à un courtier. C’est le professionnel le plus à même de calculer si vous y avez un intérêt et de trouver pour vous la meilleure offre.
 
 

#5 Négocier son assurance de prêt c’est beaucoup de temps perdu pour quelques euros

Faites appel à un courtier pour négocier votre délégation d’assurance de prêt : vous gagnez du temps et vous êtes accompagné par un professionnel qui connaît très bien le secteur et les offres.
 

« Nos clients peuvent économiser jusqu’à 50% sur leur assurance de prêt. À l’heure où les crédits immobiliers se négocient sur des durées de plus en plus longues, cela peut représenter des sommes considérables. Sommes que nous leur conseillons d’investir par ailleurs pour se constituer un patrimoine immobilier ! » ajoute Franck Corroyez.

 
 

Alors, prêt à vous lancer dans la délégation d’assurance de prêt ?

 
Merci à Franck Corroyez, courtier Avicap et expert en solutions assurance de prêt

Hélène BEL

Je suis une touche à tout avec comme terrains favoris le social media, la décoration et la rédaction web. J'assure la direction éditoriale et la gestion des partenariats pour Simplement•Maison.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.